Pour la majorité des sports d’hiver, consulter les conditions d’entretien des pistes permet d’assurer une expérience réussie. Les sentiers de fatbike, qui doivent être damés, ne font pas exception. Voici quelques informations pertinentes pour planifier vos sorties.

 LE DAMAGE, COMMENT ÇA FONCTIONNE?

Il y a deux types de sentiers : à voie unique, plus connue sous le nom de « single track » et bidirectionnel (à double voies). Ces derniers incluent entre autres Le P’tit Train du Nord et la multifonctionnelle. Ils sont entretenus par une dameuse.

Les sentiers à voie unique sont d’abord damés en raquette et élargis à la pelle. Il faut environ 25 cm de neige pour couvrir la glace apparue à l’automne, les racines et les roches. Dès qu’il y a suffisamment de neige, on sort la motoneige. Si tout est parfait, il faut compter environ 2 h pour faire le tour du réseau. Si le vent a soufflé, il arrive qu’il faille sortir la pelle pour permettre à la motoneige de passer.

AVEC QUI PARTAGE-T-ON LES SENTIERS?

Les sentiers bidirectionnels sont partagés avec les skieurs de fond. D’un côté, on retrouve les traces pour la pratique classique et de l’autre, un beau cordduroy pour le patin. C’est ce dernier qu’il faut emprunter. Vous aurez à croiser les traces classiques, c’est inévitable. Alors, essayez de le faire de façon perpendiculaire (à 90°) pour éviter de trop les abimer. N’oubliez pas que vous avez plus de facilité à freiner qu’eux, alors soyez courtois et cédez-leur le passage ;)

Certaines voies uniques sont partagées avec les randonneurs à raquette. Eux, on les aime beaucoup parce qu’ils aident à taper la neige.

Cependant, les marcheurs sans raquette créent des dommages difficiles à corriger. Proposez-leur une meilleure expérience. Ils ne le savent peut-être pas, mais la marche hivernale est possible sur Le P’tit Train du Nord et dans certains sentiers au Domaine Saint-Bernard. Il n’est pas permis de marcher sur la multifonctionnelle, mais il y a maintenant un beau sentier sur le golf Le Géant qui part de la station.

QUAND LES CONDITIONS SONT-ELLES À LEURS MEILLEURS?

Tout d’abord, plus la neige est dure, mieux c’est. S’il fait froid, c’est bon. Petit bémol, une neige sèche, ça ramollit la surface et rend la traction plus difficile. La neige humide durcit plus vite lorsqu’il fait froid. S’il fait chaud, cependant, la neige se transforme en gros sel mou et là encore, la traction représente tout un défi. Dans ces situations, évitez les pentes abruptes où la traction est nécessaire pour réussir l’ascension.

Suivant une bordée, les sentiers bidirectionnels offrent plus rapidement de bonnes conditions parce que la machinerie utilisée est plus lourde que sur les autres pistes.

Le damage est habituellement effectué en soirée. Ce qui explique notamment pourquoi les sentiers sont fermés. Notez que si vous roulez trop tôt après que la dameuse soit passée, vous ne laisserez pas à la surface le temps de durcir.

D’OÙ PARTIR?

Les sentiers à voie unique sont rapidement accessibles du Village, de la station ou du bureau d’accueil touristique situé à l’intersection de la montée Ryan et de la rue Labelle (les fameux 4 coins).

  • Du Village, prenez la rue Séguin. La Truite est à gauche, juste avant l’entrée du Circuit Mont-Tremblant.
  • De la station, empruntez la multifonctionnelle avant de rejoindre à droite la Chouette Sud ou à gauche, la Pékan qui mènera à la Lynx.
  • Des 4 coins, on retrouve des options du côté est et ouest de la montée Ryan afin d’éviter la Villa Bellevue (double voie).

Des sentiers bidirectionnels sont disponibles du Village, de la station, des 4 coins, du centre-ville et même du golf La Belle et du golf Le Maître.

Soulignons qu’il n’est pas nécessaire d’aimer le vélo de montagne pour apprécier les sentiers à voie unique. Grâce à ses pneus surdimensionnés, le fatbike offre une meilleure stabilité. Et rappelez-vous que les roches et les racines sont couvertes par la neige.

QUE RETROUVE-T-ON SUR LE RÉSEAU?

Les pentes abruptes :

  • Cachée, dans les deux sens
  • Grand Pic, en partant du pont Jackrabbit
  • Les Pins Ouest, au départ de la Diable
  • Chouette Sud, du côté Belvédère
  • Belvédère, de la multifonctionnelle

Les bords de rivière :

  • Diable, Lynx, Sciotte

Le plus beau point de vue :

  • Chouette Sud

Les incontournables pour essayer les voies uniques :

  • Labyrinthe et Les Pins Est sont les plus plats.
  • La Lynx longe la multifonctionnelle donc on peut y retourner facilement si on préfère.

Assurez-vous que quelqu’un connaisse votre itinéraire, surtout l’hiver. Le froid empêche certains téléphones de fonctionner. Apportez aussi une bouteille d’eau chaude pour vous assurer qu’elle ne gèle pas.

LE CONSEIL DU CHEF « DAMAGE », PHILIPPE POIRIER – CYBERCYCLE

La traction est la clé du succès dans les montées. Si vous poussez subitement et trop fort sur vos pédales ou si vous vous levez, vous diminuerez le poids sur vos pneus et n’adhèrerez pas à la neige. Restez assis, baissez votre centre de gravité et restez centré pour une pression égale sur vos deux pneus. Moulinez lentement mais surement.

Faites aussi attention à votre freinage. Évitez de bloquer les roues pour un meilleur contrôle, et en prime, ça abime moins les pistes.

Paru dans le Tremblant Express, janvier 2018.

L’automne est la saison idéale pour profiter des journées à l’extérieur!

  1. Nul raison de mettre du chasse-moustique, le temps des bibittes est révolu!
  2. Fini les journées de canicules! Durant l’automne, la température est plus fraîche, donc idéale pour bouger à l’extérieur. Les arbres vous protégeront du vent dans les sentiers, et les longues montées paraîtront moins difficiles.
  3. La beauté des paysages est à couper le souffle! Le mélange de couleurs des feuilles et les points de vue qu’offre le mont Tremblant vous permettront de prendre les meilleures photos.
  4. Il y a moins d’achalandage dans les sentiers, puisque les vacances sont maintenant terminées. Vous aurez le réseau pour vous (ou peut-être pas après cet article!).
  5. Les sentiers sont souvent moins mous et boueux. Comme les nuits sont froides, le sol devient dur. C’est donc un temps parfait pour s’initier au vélo de montagne!
  6. Le plaisir de rouler à la frontale. Comme le soleil se couche plus tôt, les sorties après le boulot se finissent généralement à la noirceur, ce qui vous donnera de nouveaux défis. Prévoyiez une lampe frontale adaptée au vélo de montagne.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à planifier votre prochaine sortie à Mont-Tremblant!

Comme les conditions varient beaucoup en hiver, voici quelques conseils pour ajuster la pression dans vos pneus de fatbike en fonction de la température, du poids et de la neige. Bien ajuster sa pression peut aider à mieux pédaler et à préserver l’état des sentiers!
Pour commencer, voici un tableau qui donne la différence de pression entre un pneu gonflé à l’intérieur et ce que ça donne comme pression une fois à l’extérieur. Il faut en tenir compte puisque le froid fait baisser la pression dans vos pneus!
Il y a aussi cette information tirée du livre Guide du fatbike de Gilles Morneau (Vélo Québec) qui donne un bon truc pour calculer la pression des pneus de fatbike selon le poids du cycliste.
Finalement, ce guide tiré de IMBA (Instructor Mountain Bike Association) explique comment savoir si le fait de rouler sur un sentier l’endommage par rapport à la profondeur de la trace qui est laissée dans la neige.
Bonne lecture!

La pancarte de l’agent immobilier sur le terrain adjacent au Grand Lodge a suscité des réactions dans la communauté des gens de vélo de montagne. Les terrains où se trouvent les sentiers Emi-quilibre, Labyrinthe et Grand Lodge sont à vendre!

Lors de la construction des modules dans Emi-quilibre, il y a plusieurs années, nous savions que ce terrain pourrait être vendu du jour au lendemain, sans préavis. Le propriétaire du terrain nous laissait généreusement son utilisation: c’était gratuit pour y faire de la randonnée, de la raquette, du ski de fond et du vélo de montagne. En bon citoyen, le propriétaire était d’accord de partager ce joyau avec nous et nous en sommes très reconnaissants aujourd’hui. Mais, comme tous passionnés de vélo, nous avons espéré et rêvé que cela perdure dans le temps.

La perte de ce terrain nous préoccupe aujourd’hui puisqu’il s’agit d’une zone d’apprentissage importante dans laquelle se trouvent des sentiers de niveau débutant. On y retrouve une boucle intéressante pour rouler et un endroit pour pratiquer différentes techniques grâce aux ponts, aux roches et aux drops. De plus, le Bureau d’accueil touristique situé juste à côté est un bon point d’entrée pour les familles et la tenue de nos événements qui prônent le développement du sport. Mis à part le Domaine St-Bernard, il y a peu d’endroits pour les débutants, les enfants et les jeunes familles.

Même si la situation est préoccupante, le développement et la réalisation de sentiers sur des terrains privés seront toujours à risque. C’est un privilège que nous avons de rouler sur ces terres et nous avons peu ou pas de contrôle sur leur futur. Même si nous préférons y voir la nature plutôt que des projets immobiliers, la logique économique n’est pas toujours éthique.

Cette situation nous ouvre les yeux et nous ramène à la réalité: Tremblant continue sa croissance et l’avenir de plusieurs sentiers est menacé. Par exemple, les sentiers Écureuil et P’tite crisse devront être retravaillés dû à un nouveau développement immobilier. Nous sommes en discussion avec la Ville de Mont-Tremblant pour qu’elle trouve une solution avec Station Mont-Tremblant afin d’assurer l’intégrité de notre réseau et son équilibre de pistes qualifiées noires, bleues et vertes. Pour ce qui est des sentiers Émi-quilibre et Labyrinthe, nous souhaitons pouvoir les utiliser pour quelque temps encore pendant que la Ville élabore un plan pour le futur.

En tant que Club de vélo de montagne, notre mission est de protéger l’avenir de nos sentiers afin que ce sport, qui connait une croissance fulgurante dans les dernières années, puisse être pratiqué encore longtemps à Mont-Tremblant. Comme il n’y a jamais rien d’acquis pour la survie de nos sentiers, il nous faut constamment rappeler la place de ce réseau dans notre vie communautaire, ainsi que son apport économique et touristique.

Rappelons qu’environ 400 000$ ont été investis dans les sentiers au cours des dernières années avec une aide importante de fonds gouvernementaux. De plus, le 16 octobre dernier, la Ville a annoncé un investissement de 150 000 $ qui consiste principalement à réparer sept sentiers qui nécessitent des travaux de réfection. Nous ne voulons pas perdre la chance que cet argent soit bien investi et réfléchi. Depuis 2018, c’est la Ville de Mont-Tremblant qui assure les opérations dans les sentiers. Voici donc nos attentes quant au développement futur du réseau de sentiers qui seront clarifiées avec eux.

  • Aménager les sentiers de façon durable en impliquant la communauté (technique utilisée, localisation du sentier, corvée, bénévolat, etc.)
  • Faire l’état des sentiers susceptibles d’être endommagés ou de disparaitre.
  • Continuer de développer des secteurs du réseau sur des terrains qui appartiennent déjà à la Ville de Mont-Tremblant (par exemple: Deer Mountain)
  • Développer le réseau avec l’accord et la coopération des propriétaires publics et communautaires (par exemple: Domaine St-Bernard et Sepaq).
  • Investir dans l’achat d’un terrain qui permettrait de centraliser les travaux à long terme, d’installer un poste d’accueil et d’éviter les traverses de rue.

Nous invitons donc tous les passionnés de vélo, parents et amis de cyclistes et toute la communauté de Mont-Tremblant ayant à cœur les sentiers à devenir membre de Vélo Mont-Tremblant afin que nous communiquions d’une seule voix nos attentes de façon positive et informative à la Ville de Mont-Tremblant. Nous avons compté plus de 200 membres pour l’année 2018-2019 et souhaitons atteindre la barre des 300 d’ici l’automne 2020.

Encouragez VMT pour vous représenter auprès des décideurs publics et privés et joignez-vous à un mouvement de défense et de développement des sentiers.

Nous vous tiendrons au courant de nos démarches.

Enviroforet revient en force dans les sentiers cet automne

Benoît Prud’homme et son équipe ont remporté un important contrat de réparation et de réaménagement de plusieurs pistes du réseau. La portée des travaux a été créée grâce à une étude mandatée par la Ville plus tôt au printemps. Les travaux dans Lynx , Deer Mountain et Villa Bellevue seront complétés d’ici la fin de l’automne. Des réparations générales seront également fait dans Diable, Gaie Bleu et Chouette. À noter que les récents travaux dans Villa Bellevue ont été fait dans le but de faciliter le damage des sentiers de ski de fond durant l’hiver.

Au début de l’été, Vélo M-T a déposé à la Ville de Mont-tremblant un document sur la vision globale du Club en ce qui concerne le développement et l’entretien du réseau de sentiers . Le message principale est la construction de nouveaux sentiers. De nombreuses discussions ont porté sur le développement du secteur Deer Mountain. Le but est de maximiser le terrain en fonction des tendances actuelles et d’accéder aux propriétés voisines pour un développement futur de pistes de style enduro. Des tracés ont déjà été faits conjointement avec la Ville et les travaux ont débutés le 27 septembre dernier. De plus, le manque de traverses pour les cyclistes sur la Montée Ryan et l’ajout d’espaces de stationnement au Bureau d’accueil touristique ont été soulignés .

Une rencontre a également eu lieu dernièrement avec le Domaine St-Bernard. Le projet proposé vise essentiellement à créer une piste d’accès de niveau débutant qui relierait le Domaine aux sentiers de vélo de montagne déjà existants. Le poste d’accueil, le stationnement et le site du Domaine est un atout pour les événements et les utilisateurs de Vélo M-T.

Bref, l’équipe de Vélo Mont-Tremblant travaille fort pour harmoniser sa vision avec celle de la Ville concernant les sentiers. La communication s’est grandement améliorée entre les deux parties, mais c’est grâce à votre soutient et que nous pourrons continuer d’avancer!