L’envie de jouer dehors s’accentue à mesure que la température se réchauffe. Les conditions en sentier varient toutefois selon l’heure de la journée, la température des jours précédents, etc. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver, mais si on planifie bien, le printemps peut-être l’une des plus belles périodes pour rouler en fatbike.

 

La règle d’or

Lorsque que la température monte au-dessus de zéro, on ne roule pas. C’est un impératif qu’il est important de respecter. Autrement, on peut causer des dommages difficilement réparables. Votre prochaine expérience et celle des autres dépendent de cette règle d’or. Notez également que si la température ne redescend pas sous les -3 degrés Celsius la nuit suivant un redoux, la surface ne durcira pas suffisamment et nous contraindra à patienter davantage.

 

Gardez-vous une plage horaire ouverte de quelques jours pour être prêt à changer la date de votre promenade, surtout si vous planifiez louer votre fatbike. Souvenez-vous que plus il fera froid, mieux ce sera.

 

Où rouler ?

Planifier vos sorties le matin aidera à rouler sur une surface dure. Si cette dernière ramollit, évitez les pentes abruptes comme dans la Cachée, l’Écureuil et la section de la Chouette du côté chemin des Quatre-Sommets. Restez loin des sentiers plus exposés au soleil comme la Lynx, la Chouette, l’Écureuil et priorisez la Diable, Les Pins, la Gorge et la Sciotte. Pensez également à diminuer la pression de vos pneus. Commencez par prendre le départ avec un maximum de 6 PSI et diminuez-la si vos roues creusent trop le sentier.

 

Évidemment, la fonte des neiges entraine une accumulation d’eau en sentier et cette dernière peut geler. Il vous faudra donc redoubler de prudence, car il peut y avoir plus de glace qu’en plein hiver. Les cyclistes équipés de pneus cloutés seront avantagés.

 

Finalement, si vous répondez « oui » à l’une des trois questions suivantes, ne restez pas dans les sentiers.

La profondeur de la trace que laissent mes pneus est-elle d’un pouce ou plus?

Ai-je de la difficulté à avancer en ligne droite ?

Dois-je descendre du vélo pour réussir une faible montée ?

 

Bonnes randonnées !

Paru dans le Tremblant Express, mars 2018.

Réagissez